vendredi 13 octobre 2017

Une analyse des causes de l'impact politique et social du budget 2017-2018

Les fontions du budget de l'Etat

Un budget personnel est l'enonce de depenses allouees a chaque element qu'on se propose d'acquerir en tenant compte de la somme d'argent dont on dispose. Il totalise l'ensemble des depenses de telle sorte que le total ne depasse pas le montant alloue ou disponible.

 Un budget d'Etat enonce les revenus et les depenses de l'Etat dans de nombreux domaines de services qu'il fournit. L'Etat doit s'efforcer de fournir  aux individus et aux differents secteurs sociaux des services qui facilitent leur developpement. C'est le role de l'Etat de construire des infrastructures physiques telles routes, ponts, etc permettant la libre circulation des personnes et des biens. Il construit aussi des hopitaux et differents centres de sante fournissant des soins a la population. Il construit de nombreuses ecoles permettant aux gens de s'eduquer. Ces domaines constituent quelques-uns des principaux domaines de l'Etat.

L' ensemble de depenses de l'Etat est base sur le total de ses revenus . L'Etat utilise differentes methodes pour collecter des revenus. L'une de ses methodes est la collection de taxes des individus et des commercants. L'Etat recoit aussi different frais des individus pour les services qu'il fournit a ces derniers.

L'une des taxes percues par l'Etat est l'impot sur le revenu. L'impot sur le revenu est une taxe annuelle percue des revenus annuels de l'individu. La taxe percue doit etre proportionnelle aux revenus de l'individu. Tous les individus ne paient pas le meme montant de taxes puisqu'ils n'ont pas les memes revenus. L'Etat doit aussi percevoir plus de taxes des classes aisees de maniere a favoriser une meilleure repartition des richesses. L'Etat doit aussi mettre le montant des frais assignes aux services qu'il fournit a la portee des individus.

Le budget de l'Etat doit pratiquement etablir comment l'Etat va depenser les differentes sommes d'argent qu'il recoit des differentes sources. Il apparait que le budget 2017-2018 est en grande partie finance par le peuple haitien. Dans ce cas ce buget doit servir a la concretisation des biens de ce peuple et non pas a satisfaire les desiderata des donateurs etrangers. Le budget doit clairemnt etablir
les differents projets que l'Etat se propose de realiser pour l'annee 2017-2018 en vue de satisfaire les besoins de la population. L'Etat doit a la fin de l'annee donner un compte rendu de la realisation des projets. C'est aussi le role de la population de veiller a la realisation de  ces projets et a la bonne marche de l'Etat.

Analyse de certains articles de la loi des finances du budget 2017-2018 et de leurs consequences

Le vote de ce budget a donne lieu a de nombreuses manifestations publiques protestant contre ses aspects negatifs . Cependant une analyse plus profonde du budget doit etre faite en vue de se rendre compte si les projets et les services promis visent a la satisfaction des besoins de la population. Les dernieres protestations contre ce budget concernent particulierement la hausse du montant de taxes et de frais que les individus doivent payer pour les differents services fournis par l'Etat.

En comparant le budget de l'annee 2017-2018 par rapport a celui de l'annee precedente on se rend compte que le montant des previsions des recettes de l'Etat a considerablement augmente . Ceci constitue la preuve de l'augmentation des taxes et des frais percus par l'Etat dans le budget actuel. Si le gouvernement se soucie de collecter des revenus pour realiser ses projets il doit tenir compte aussi de la capacite des individus a payer les frais et les taxes percues. Ces frais et taxes doivent etre percus equitablement suivant les moyens economiques de chaque individu. Etan donne que le role de l'Etat est de fournir des services a tous les citoyens il ne peut refuser de services aux citoyens qui n'ont pas la capacite de payer. En ce sens les individus dont les moyens economiques sont tres faibles ou qui ne travaillent pas ne devraient pas payer de taxes ou des frais reclames pour certains services.

 L'article 5 de la loi de finances 2017-2018 place dans la meme categorie les employes journaliers et les chomeurs. Ces deux categories paient le meme montant 250 gourdes pour la carte d'immatriculation fiscale. Ceci constitue une aberration evidente. Ou le chomeur va-t-il trouver ces 250 gourdes s'il ne travaille pas? Dans certains pays comme les Etats-Unis par exemple l'Etat dispense certains frais pour les individus dont les revenus sont bas ou qui ne travaillent pas. On me dira que les realites des deux pays sont differentes. Cependant il s'agit de permettre aux individus des classes defavorisees de vivre dans une certaine decence quelque soit le pays ou ils vivent. L'Etat haitien doit se pencher beaucoup plus sur le sort des classes demunies dans un pays ou une grande partie de la population vit a moins de deux dollars par jour.. Selon un article paru dans le Nouvelliste du 30 Septembre le gouvernement a fait retrait sur les redevances concernant les frais de la carte d'immatriculation fiscale sous la pression de violentes manifestations de rue et la menace de greve des chauffeurs prevue pour la premiere semaine d'octobre.

L'article 5 de la loi des finances 2017-2018 stipule le montant a payer concernant la carte d'identite fiscale: "L’émission de la Carte d’Immatriculation Fiscale se fait moyennant le paiement annuel d’un droit de : - Deux Mille Cinq Cents gourdes (2,500.00 Gdes) pour les entreprises et personnes morales ; - Mille gourdes (1,000.00 Gdes), pour les personnes physiques en situation d’emploi ; - Deux Cent Cinquante gourdes (250.00 Gdes) pour les journaliers, le personnel vacataire et les personnes en quête d’emploi. Le prélèvement se fera à la source sur les personnes physiques en situation d’emploi par les soins de l’employeur au 31 octobre de chaque exercice pour être versé à la DGI entre le 1er et 15 novembre. Après cette date, le montant du droit à acquitter sera doublé".  Il est a noter que l'article stipule que le montant a payer par les employes apres le delai allant du 1er au 15 novembre sera double. Ceci constitue une pure aberration. Pourquoi le montant doit-il doubler apres l'expiration du delai?. Le gouvernement a fait marche arriere sur ces nouveaux tarifs.

Le gouvernement a aussi fait marche arriere sur les frais a payer concernant les contraventions. Cependant aucun retait sur les frais a payer sur les autres services n'a ete fait durant la semaine ecoulee par l'Etat. Le montant a payer concernant les passports demeure inchange. On insiste que l'augmentation du prix des passports decoule du fait qu'il est valide pour une duree de 10 ans pour les adultes contrairement a la duree de cinq ans anterieurement. Des analystes admettent qu'en depit de la prolongation de la duree du passport comme la raison principale de l'augmentation des frais a payer il y a quand meme une augmentation des frais independante de l'augmentation de la duree de validite du passport.

Larticle 8 stipule les nouveaux frais a payer pour les contraventions. "L’article 279 du décret du 4 avril 1979 sur l’immatriculation et la circulation des véhicules complété par celui du 1er juin 2005 relatif au tarif des contraventions est ainsi modifié pour les infractions suivantes :
• Article 23 - Circuler sans la vignette de validation annuelle : 2,000.00 gdes
• Article 34 - Circuler sans plaques d’immatriculation : 12,000.00 gdes
• Article 40 b - Circuler avec un permis expiré de plus d'un mois : 2,000.00 gdes
• Article 84 – Non respect des règles d’engagement d’un véhicule sur la voie publique notamment, circuler avec une police d’assurance expirée depuis plus de 72 heures : 2,000.00 gdes". Le gouvernement a fait retrait concernant ces nouveaux tarifs au cours des recentes mesures.


Il y a lieu de noter qu'il y existe plusieurs articles de la loi des finances 2017-2018 concernant les frais a payer concernant les services fournis par l'Etat aux citoyens. L'article 4 stipule le montan des frais a payer pour l'obtention d'un pasport. Ce montant est de 2.500 gourdes pour les mineurs pour un passport d'une duree de 5 ans. Pour les adultes le montant est de 6.000 gourdes pour un passport d'une duree de dix ans. L'augmentation des frais a payer pour l'obtention d'un passport est evidente par les longues files d'attention des individus au service de l'emigration pour l'obtention d'un passport. Les individus s'empressent de remplir des formulaires de demande de passport en vue de payer les frais courants et eviter de payer l'augmentation de frais apres la date limite selon laquelle les nouveaux tarifs seront effectifs. Le gouvernement n'a pas fait marche arriere sur ces montants au cours dernieres mesures prises la semaine ecoulee.


L'article5 stipule les nouveaux tarifs en vigueur concernant la contribution fonciere des proprietes baties. "L’article 2 du décret du 5 avril 1979, modifié par celui du 23 décembre 1981 et celui du 28 septembre 2015 établissant le Budget Général de la République 2015-2016 relatif à la Contribution Foncière des Propriétés Bâties se lit comme suit: Tout immeuble pouvant abriter des personnes ou des biens, occupé ou non, habité par son propriétaire, en usufruit ou en location est assujetti à la CFPB selon le barème suivant :

 Jusqu'à 50,000.00 gdes ……………………………6%
 De 50,001.00 à 100,000.00 gdes…………………………………………………….7%
 De 100,001.00 à 150,000.00 gdes…………………………………………………….8%
 De 150,001.00 à 200,000.00 gdes…………………………………………………….9%
 Plus de 200,000 gdes………………………………………………………………………..10%

Un abattement de 60% sera appliqué sur le montant principal de la CFPB de la résidence principale des pensionnaires. Pour tout immeuble logeant des hôtels ou assimilés, il sera appliqué un abattement de 50% sur le montant principal de la CFPB. En aucun cas, le montant principal de l’impôt ne peut être inférieur à Mille gourdes (1,000.00 Gdes)".

Il est a remarquer que l'article stipule qu'un droit de 6% sera percu jusqu'a 50.000 gourdes. Jusqu'a 50.000 gourdes peut etre interprete de 0 a 50.000 gourdes, Doit-on payer cette contribution pour les tonnelles, les tentes et les masues? Ce serait une aberration tenant compte du fait que les proprietaires cette categorie d'abris fait partie des classes defavorisees. Il est a remarquer que le gouvernement accorde un abatement aux pensionnaires et aux proprietaires d'hotels sans faire de considerations pour les gens faisant partie des classes defavorisees.

L'article 17 exige le paiement de l'impot sur le revenu pour des individus reclamant certains services de l'Etat. "L'article 81 du Décret du 29 septembre 2005 relatif à l’impôt sur le revenu se lit comme suit: Les demandes de services, ci-après énumérées, adressées à l'Administration Publique sont désormais assujetties à la pésentation d'un certificat de déclaration définitive d'impôts: Timbre et livraison passeport; Plaques d'Immatriculation de véhicules; Permis de séjour; Permis de conduire; Enregistrement des titres de propriétés et de suretés mobilières; Demande de franchise et de subvention; Passation de contrats entre l'Etat et prestataires de services; Assurances Véhicules Contre Tiers; Légalisation de pièces; Patente, Impôt locatif; Fermage et loyer des biens du domaine privé de l'Etat.

 Les personnes dont le domicile fiscal est situé hors d'Haïti devront fournir la preuve qu'elles sont en règle avec l'administration fiscale de leur pays de résidence et payeront un impôt minimum forfaitaire de dix mille (10,000.00 gourdes."

L'Etat pratique-t-il l'equite en exigeant le paiement de l'impot sur le revenu lorsqu'un individu reclame des services de l'Etat? Alors qu'il est normal a l'Etat d'exiger le paiement de taxes des citoyens l'Etat ne peut refuser a l'individu certains services s'il ne paie pas ses impots. L'Etat peut recourir a d'autres moyens pour recuperer ses impots. Dans certains cas il peut utiliser des moyens amiables permettant a l'individu de s'acquitter de ses impots.

L'Etat traite en complete disgrace les membres de la diaspora en leur demandant d'etre en regle avec l'administration fiscale de leur pays de residence. L'Etat haitien agit donc comme succursale de l'administration fiscale des pays etrangers. De plus l'Etat exige le paiement d'un impot minimum forfaitaire de 10.000 gourdes meme si on est en regle avec l'administration fiscale du pays de residence. Un porte-parole de la presidence de Jovenel Moise a fait comprendre que la taxe forfaitaire imposee a la diaspora est fixee a 10.000 gourdes parcequ'on ne peut pas determiner le revenu des membres de la diaspora ou que ces derniers disposent de tio-tio s'ils viennent dans le pays pour regler certaines affaires. L'article 17 est clair. On paie la taxe forfaitaire en depit de la presentation de la declaration d'impots du pays ou l'on reside. On comprend qu'il est convenable que les Haitiens de la diaspora contribuent au developpement du pays. Doit-on le faire en exigeant des taxes qui ne sont pas basees sur des principes de logique et d'equite? Doit-on aussi collecter des taxes de la diaspora pour alimenter la corruption et non contribuer au developpement reel du pays?. Les taxes collectees par Martelly sur les appels telephoniques et les transferts n'ont rien servi au pays sinon qu'a alimenter le circuit de la corruption. Maintenant on cherche de nouveaux circuits similaires pour augmenter l'assiettte fiscale des corrupteurs.

Absence des valeurs educatives dans le comportement de l'Etat

Apres l'analyse du budget et de ses consequences il convient maintenant de noter l'absence de valeurs educatives dans le comportement des dirigeants de l'Etat. L'education dans ses differentes composantes inculque des valeurs morales, intellectuelles, scientifiques. etc aux citoyens. Ces valeurs permettent au citoyen d'un pays de contribuer a la survie de ses concitoyens et au progres de son pays. Malheureusement la politique de domination et d'oppression des classes defavorisees ne met pas l'accent sur les valeurs educatives progressistes. Elle predomine des valeurs immorales telles l'indecence, la malhonnetete, la defense des inteterets egoistes et de classe par des moyens illicites. L'Etat oppressif cherche le vote du peuple en lui promettant d'ameliorer ses conditions de vie. Mais une fois arrive au pouvoir. il ne fait que defendre ses interets egoistes et  ceux des classes dominantes tout en essayant de realiser certains projets de maquillage que le peuple n'a pas trop de difficultes a decouvrir. Il est clair que ce budget ne vise qu'a defendre les interets des classes aisees et a continuer l'oppression des masses. Mais il revele aussi la malhonnetete structurelle des dirigeants haitiens qui ne se soucient guere a se debarrasser de ces scories car l'esprit politique aidant ils pensent qu'ils peuvent aisement passer sous silence leur comportement deloyal.

Ce comportement deloyal de l'Etat n'est que le reflet des comportements individuels de certains haitiens. La malhonnetete devient une gangrene du comportement individuel. Les valeurs ethiques  ne dictent pas le comportement individuel. L'absence des valeurs morales et rationnelles disparaissent dans le comportement de la majorite des Haitiens. La morale nous perment de distinguer le bien du mal. Elle nous guide dans la prise des decisions. La raison nous perment de distinguer le vrai du faux. Le comportement de la majorite des Haitiens exclut les principes fondamentaux de la morale et de la raison. L'impulsivite dicte le comportement des Haitiens. La majorite de ses actes est dictee par des impulsions plutot que par un comportement moral et rationnel.

Certains secteurs preconisent la tenue d'un dialogue en vue de resoudre la crise politique. Il convient de noter que la crise actuelle est tres aigue. Ce ne sont pas seulement les individus de la societe civile qui manifeste en revendiquant leurs droits. Certains secteurs de l'appareil executif et judiciaire manifestent et reclament leurs droits. Les greffiers et les juges font partie des groupes revendicatifs. La societe haitienne dans son ensemble est traversee par des contradictions structurelles seculaires. Cette situation  est semblable a celle qui predominait avant l'independance d'Haiti. Avant l'independance toutes les composantes sociales etaient en crise. La masse des esclaves porteuse des revendications les plus aigues ont du s'organiser en vue de faire la revolution de 1804. Cette revolution unisait les Noirs et les Mulatres en vue de faire la revolution pour l'independance. Cependant il n'y avait pas eu une veritable revolution sociale. Les revendications des classes defavorisees n'etaient pas satisfaites. Les contradictions de classe demeuraient et persistent apres l'independance jusqu'a l'epoque actuelle. La revolution qui aboutit a l'independance n'avait pas resolu les contradictions sociales. La necessite d'une revolution sociale s'impose en vue de creer la stabitlite politique et le progres social et economique.


 

lundi 31 juillet 2017

Une analyse de la definition etymologique du terme "education" et de ses differents circuits de transmission

Etymologiquement le terme education derive du prefix ex signifianr hors de et ducere, conduire. L'education est l'action de se conduire ou d'aider les autres a leur conduire. La conduite implique la performance d'un ensemble d'etats et d'actions. Cette performance repose sur un ensemble de valeurs physiques, morales, intellectuelles, scientifiques, artistiques, philosophiques, culturelles, sociales. Ces valeurs se developpent par l'acquisition de connaissances et d'habiletes concues dans differents domaines de connaissances et d'activites humaines.

Les circuits de transmission des connaissances et des valeurs sont la famille, l'ecole, la societe, les livres, l'internet. Les connaissances et les valeurs transmises determinent la conduite de l'individu. La conduite de l'individu ou la conduite sociale peut etre bonne, mauvaise, efficace ou detrimentale. La conduite individuelle et sociale doit permettre le developpement harmonieux de l'individu et du corps social.

La qualite et l'efficacite de la conduite personnelle et sociale depend de la qualite et de l'efficacite des courrois de transmission des valeurs et connaissances.  La famille doit etre equipee d'outils adequats en vue de permettre a l'enfant de developper des valeurs morales, intellectuelles, physiques, artitistiques, culturelles, sociales,philosophiques. La famille inculque des principes rudimentaires de la vie. Elle inculque les bonnes manieres, le savoir-vivre, les principes d'hygiene. Elle enseigne a l'enfant coment se preserver des influences sociales negatives. Elle prepare l'efant pour la vie adulte en lui inculquant certains principes et les moyens d'eviter certaines embuches de la vie. Plus le bagage des parents est qualitativement bon et efficace, plus l'education ou la conduite de l'enfant et de l'adulte sera bonne et efficace. On comprend que les valeurs rudimentaires ont ete transmises de generation en generation. Cependanr avec l'explosion de la connaissance a travers des livres, l'internet, des cours gratuits ou peu couteux, les parents peuvent acquerir les connaissances et les competences necessaires qu'elles doivent transmettre a leurs enfants. Les parents doivent aussi guider et fournir un cadre approprie a l'enfant durant la periode d'acquisition des connaissances et habiletes transmises a l'ecole.

L'ecole est consideree comme le vehicule de transmission des valeurs et connaissances physiques. morales, intellectuelles, sociales, culturelles, philosophiques et scientifiques. Ces valeurs developpent chez l'individu le sens de la morale, de la raison, de l'esthetique de la realite physique et abstraite. Danc certains pays les ecoles sont equipeees de maniere a atteindre les objectifs educatifs. Cependant les structures adequates ou extravagantes ne produisent pas toujours de meileurs resultats. Les philosophies et methodes  d'education font souvent l'objet de critiques.

D'autres pays souffrent de l'absence de structures adequates. Les methodes d'enseignement varient d'ecole en ecole. Les enfants des elites recoivent une education de meilleure qualite que ceux des classes defavorisees. Les ecoles doivent travailler en etroite collaboration avec les parents envue de leur permettre de renforcer l'education academique des enfants. L'ecole. l'Etat et les instituions communautaires  peuvent offrir des cours extra-curriculaires aux enfants. Ils peuvent aussi mettre a la disposition des parents des ressources et des cours leur permettant d'acquerir des connaissances educatives transmissibles a leurs enfants.

L'institution scolaire ne detient pas elle seule le monopole de la connaissance. Elle dispose des ressources humaines, des livres et des moyens technologiques en vue de transmettre le savoir. Ces memes ressources sont accessibles a l'exterieur de l'etablissement scolaire. De nombreux educateurs donnent des cours extras apres la classe. Ils sont aussi dans les reseaux sociaux ou ils disseminent leur savoir, leurs conseils, leurs experiences. leurs opinion graduitement.  Des livres, des magazines, des journaux, des CD et DVD se trouvent dans des bibliotheques ou ils peuvent etre accedes gratuitement sur place ou empruntes. L'internet et les ordinateurs sont egalement accessibles dans les bibliotheques. De plus celles-ci diffusent des programmes communautaires tels concerts, conferences, expositions d'art, cours, etc. Les textes scolaires peuvent s'acquerir dans des maisons d'edition ou librairies specialisees. Ils peuvent s'acheter en seconde mains dans certaines librairies a raison de $1 ou cinquante centimes. Amazon est un vaste reservoir en ligne de livres durs et electroniques. On peut se procurer des livres neufs ou de seconde main.

Les medias jouent leur role dans le domaine de l'education. Les quotidiens disposent des rubriques sur la sante, l'education, la science, la culture, les arts, le sport, etc. La radio et la television diffusent des programmes educatifs. L'internet est un vaste reservoir de ressources educatives., Ces ressources sont diverses: les contenus de sites web, des blogs, des forums, des contenus de reseaux sociaux, des ressources educationnelles gratuites sous forme de textes, de cours gratuits. Des moteurs de recherche tels Google, Bing, Yahoo, etc permettent d'acceder a des milliers de contenus du web. Il ne faut pas oublier de differentes resources sous forme d'audio. de videos, d'images, de simulations, de slides.

La societe joue sa part aussi dans le domaine de l'education. Des associations et organisations communautaires organisent des seances de formation pour adultes dans differents domaines. Elles dispensent aussi des cours extras aux enfants. Certains secteurs sociaux et l'Etat ne demontrent pas les valeurs d'equite et de justice sociale dans leur pratique d'acces a l'education. Ils limitent l'acces a l'education. Dans des pays comme les Etats-Unis et le Canada, l'education primaire et secondaire est graduite mais l'education universitaire ne l'est pas, Dans de nombreux autres pays elle est graduite a tous les niveaux. Des secteurs sociaux privilegies de la societe humaine diffusent une education elitiste non accessible aux classes defavorisees a cause des couts exhorbitants.

Les differents courrois de transmission doivent viser les memes types de valeurs en vue de permettre a la conduite individuelle et sociale d'etre effective. En depit de l'explosion de la diffusion de l'education de maniere formelle et informelle en propageant des connaissances et des valeurs permettant le developpement harmonieux de l'individu et de la societe, certains secteurs sociaux vehiculent explicitement et implicitement des valeurs immorales, contraires a l'ethique et a l'equite.

Des secteurs sociaux privilegies humains diffusent explicitement des valeurs contraires a la morale, l'ethique, la justice sociale, la raison, etc. Les valeurs economiques constituent un element important pour ces secteurs. Dans ce but ils diffusent des valeurs et des methodes permettant d'exploiter economiquement les secteurs sociaux subjugues. Ils pronent les valeurs d'accumulation excessive de biens et de richesses au detriment des autres. Les moyens economiques peuvent permettre le developpement des valeurs educatives. Cependant ces secteurs concentrent la majorite des richesses et des biens dans leurs mains simplement pour leur bon plaisir. Les consequences dans le domaine de l'educaiton, de la sante. de l'equilibres social et mondial sont enormes, Une vaste majorite de gens non eduques, en mauvaise sante physique et mentale, mal nourris, mal loges et faisant face aux cataclysmes naturels et artificiels.

Ces secteurs sociaux puissants utilisent la production de biens et de services, les medias traditionnels. les livres, l'internet pour imposer leurs propres valeurs contraires aux principes de raison, d'equite et de justice sociale. Ils controlent aussi l'education formelle pour transmettre leurs propres valeurs et connaissances, En depit de la multiplication des vehicules de transmissions des valeurs et connaissances permettant le developpement hormonieux de l'individu et de la societe,, une tres faible minorite de l'humanite a acces a ces connaissances. Une tres faible minorite est conscientisee de la situation lamentable d'une societe humaine qui dispose de ressources educatives, technologiques gigantesques mais en proie a des fleaux internes, constants de destruction generes par des groupes puissants de cette societe humaine. Les consequences sont evidentes: l'harmonie familiale n'existe plus. Les parents ne sont pas presents pour dispenser les rudiments d'education familiale et sociale a leurs enfants du fait qu'ils passent la majorite de leur temps a l'exterieur de la maison en vue de leur procurer des ressources materielles a leur survie. Ils n'on pas de temps pour participer a l'education formelle de leurs enfants. Certaines circonstances sociales et economiques detachent les enfants de la mere ou du pere ou des deux. L'enfant n'a pas de modeles et apprend tres vite les valeurs nefastes sociales.

 Les relations amicales n'existent plus. On ne voit pas de gens se reunir pour converser . S'ils ont a le faire, ils le font par necessite et de maniere occassionelle. Ils n'ont pas de temps pour communiquer aux parents et amis par telephone. L'acces aux applications d'ordinateurs et a l'internet devient une obsession.. Le telephone intelligent et l'ordinateur viennent se substituer aux compagnons humains. Ces choses ont meme beaucoup plus d'importance que l'accompagnement humain. On peut se dispenser de relations humaines mais pas de ces gadgets technologiques. Ceux-ci deviennent des extra-terrestres qui sont venus diviser les humains pour imposer leur domination.. En depit des progres gigantesques de la medecine et des sciences de la sante les gens deviennent de plus en plus maldes a cause de leur alimentation et d'un environnement non propice a leur equilibre physique et mental. La consommation des stupefiants s'accumule. Les maladies mentales se multiplient. Les humains posent de plus en plus d'actes non conformes a la raison, la morale, l'equite et ne  reposant pas sur des connaissances efficaces.

L'education est un instrument de transformation individuelle et sociale .Elle doit etre debarrassee des scories et de l'influence des secteurs sociaux et economiques puissants qui dominent la societe. Des secteurs conscients de la societe doivent juguler ce type d'education formelle et informelle non favorable au developpement harmonieux de l'individu et de la societe. La societe humaine ne peut plus continuer a survivre sous la menace constante de conditions de vie favorisant l'acquisition de maladies physiques et des troubles mentaux. Elle ne peut plus continuer a endurer le stress d'une vie depourvue d'emotions positives et sous la menace de guerres et de conflits detrimentaux a sa survie. L'heure est venue pour que ceux qui sont conscients de ces cataclysmes agissent en vue d'eviter les consequences desastreuses ou la disparition de l'espece humaine par l'auto-destruction  .

lundi 26 juin 2017

De quelle periode de 200 ans de lutte pour la souverainete et l'independance de la la justice parlent les membres de la cour de Cassation?

La Cour de Cassation se prepare a celebrer ses 200 ans d'existence sous le theme: <<200 ans de lutte pour l'independance et la souverainete et l'independance de la Justice haitienne>>. S'abstenant de se poser des questions sur l'existence de cette periode de 200 ans lutte, notre premiere impression est de se dire pourquoi une lutte aussi longue (si elle a existe) n'a pas abouti. On ne peut rechercher midi a quatorze heures. En un clin d'oeil on peut conclure que les membres de la plus haute instance judiciaire du pays jouent a la demagogie pour ne pas dire qu'ils mentent absolument. Des questions pertinentes ne tardent pas a venir a l'esprit. Ou etait cette lutte durant la periode des 29 ans de la dictature des Duvalier durant laquelle des executions sommaires ont eu lieu aux Casernes Dessalines et au Fort Dimanche? Ou est cette lutte pour l'independance et la souverainete de la Justice quand c'est la Justice americaine qui juge les trafiquants de drogue? Ou est cette lutte pour la souverainete et l'independance de la Justice quand le gouvernement de Martelly avait eu la prerogative de nommer son propre poulain a la tete du Conseil Superieur du Pouvoir Juiciaire? Ou est cette lutte pour la souverainete et l'independance de la Justice quand le gouvernement actuel revoquait le directeur general de l'UCREF parce qu'il entamait des procedures judiciaires a l'egard du president Jovenel Moise concernant des accusatons presumees de blanchiment d'argent? Ou est ce combat contre la <<corruption>> et <<l'injustice sous toutes ses formes>> quand la corruption dans l'administration de l'Etat bat son plein et s'est perpetuee durant les 60 dernieres annees. Quel est le role de cette lutte pour la souverainete et l'independance de la Justice pour responsabiliser les forces onusiennes et rendre justice a toutes les victimes d'abus de toutes sortes durant le regne de ces forces? Il existe toute une multitude de questions que l'on pourrait se poser concernant les differents aspects de cette declaration.

En effet dans un particle paru dans le Nouvelliste le 22 juin 2017 on peut lire cette fameuse declaration du president de la Cour de Cassation:
<<200 ans de lutte pour faire briller la justice haïtienne. 200 ans de lutte pour la défense des droits humains. 200 ans de lutte pour la souveraineté et l’indépendance de la justice. 200 ans de combat contre la corruption et toute forme d’injustice. 200 ans de péripéties , a déclaré Jules Cantave, en saluant la mémoire de ses prédécesseurs qui sont déjà partis vers l’Orient éternel >>.

La vie politique haitienne n'est pas pauvre en aspects tragiques et comiques. En guise de reflexions profondes et d'engagement serieux en vue de sortir le pays de sa situation lamentable, les dirigeants haitiens se targuent de realisations inexistantes quand ils ne font pas de promesses demagogiques
En lisant le paragraphe precedent on remarque que les realisations de ces maitres de la Justice se resument au contraire. Il n'y a pas question de se casser la tete pour rechercher de quelle periode de 200 ans de lutte pour le triomphe de la justice  parlent ces membres de la cour de Cassation. L'histoire des 29 ans de la dictature duvalieriste et des 31 ans de l'apres-dictature est presente et vivace dans l'esprit de tous ceux qui ont vecu ces periodes. Peut-etre parlent-ils de la periode de 200 ans precedant l'independance. Dans un tel cas nous savons que la Cour de Cassation n'avait pas existe.

De toute facon la lutte de 200 ans dont ils parlent se resume a 200 ans de lutte pour obscurcir la Justice haitienne,. 200 ans de lutte pour renforcer les violations de droits humains, 200 ans de lutte pour la vassalisation de la Justice haitienne, 200 ans de lutte pour le triomphe de la corruption et de toute forme d'injustice.

http://lenouvelliste.com/article/172407/200-ans-de-lutte-pour-la-souverainete-et-lindependance-de-la-justice.

vendredi 19 mai 2017

Quelless sont les causes de l'occupation d'Haiti par la MINUSTAH ?

Durant la premiere moitie du vingtieme siecle Haiti a connu une occupation militaire durant dix-neuf ans. Les causes de cette occupation decoulaient de l'irresponsabilite des elites dirigeantes du pays. Apres 28 ans de dictature des Duvalier la nation haitienne s'attendait a la jouissance de ses droits democratiques et a un avenir meilleur. Cependant ce reve fut compromis par l'incapacite des elites et des differentes couches sociales a garantir la stabilite politique et sociale. Les anciennes forces armees d'Haiti, les classes dominantes, les differentes institutions sociales et politiques ont tout fait pour rendre irrealisable le reve de prosperite du peuple Haitien.

De la fin de l'annee 1985 au debut de l'annee 1986 un soulevement populaire obligea le dictateur Jean-Claude Duvalier a partir pour l'exil. Avant son depart il a confie le pouvoir a un conseil de gouvernement compose de civils et de militaires. Les militaires n'ont pas tarde a exclure les civils en vue du controle total du pouvoir. Apres la disparition du conseil militaire le pouvoir fut dirige par Henry Namphy qui le passa a Lesly Francois Manigat a la suite d'elections interrompues dans le sang. Henry Namphy renversa Manigat par la suite pour reprendre le pouvoir. Les petits soldats des Forces armees d'Haiti sous le commandement du sergent Hebreu renversaient le gouvernement de Namphy pour transmettre le pouvoir a Prosper Avril. A la chute d'Avril le pouvoir revenait a Ertha Pascal Trouillot qui organisa les elections du 16 decembre 1990 a la suite desquelles Aristide devint president.

De la chute de Duvalier a la prise du pouvoir par Jean-Bertrand Aristide une effervescence politique se manifesta au niveau de certains intellectuels et politiciens haitiens dans la recherche d'une voie capable de sortir le pays de son instabilte politique. Certains intellectuels et politiciens optent pour une revolution souchee a la theorie louverturienne. Les grands tenors de la theorie louverturienne ont ete les disparus: le professeur Dr Rony Durand et l'ancien president Lesly Francois Manigat. On  parlait de la necessite d'une revolution mais celle-ci n'etait pas axee sur aucun plan et aucune theorie. Ceux qui parlaient de revolution ne voulaient pas effectivement son implantation. On theorisait sur les differentes ideologies politiques notamment le socialisme mais on ne s'entendait pas sur une theorie politique qui constituait les fondements de l'Etat d'apres Duvalier. La theorie louverturienne fut isolee du contexte revolutionnaire et devint un outil de prise du pouvoir. Lesly Manigat se targuait de conquerir le pouvoir des militaires grace a la theorie louverturienne. Loin d'etre un programme de strategies et de tactiques politiques la theorie louverturiene fut confondue a la theorie de la ruse ou de la theorie "metdam". Les maneuvres de la prise du pouvoir par Lesly Manigat fut assimilees a des manipulations rusees rapidement decelees par Henry Namphy qui a vite fait de reprendre son pouvoir.

Aristide fut elu democratiquement a la suite des elections du 16 decembre 1990 sans l'utilisation de la theorie louverturienne pour la conquete du pouvoir.  Cependant il fut considere comme un adepte de cette theorie. Les mauvaises utilisations de cette theorie allaient lui couter la perte du pouvoir en deux occassions. Ayant concu un programme compose de quelques elements de gouvernance, le pouvoir Lavalas n'a pas reussi a jeter les bases de la construction d'un Etat fort et independant. Appliquant la diplomatie etrangere du jeu avec les grandes puissances de la theorie louverturienne ces dernieres ont profite pour imposer leur politique et leurs dictats sur le pays. Ces manoueuvres  allaient aboutir a l'elimination des Forces Armees d'Haiti et des institutions garantes de la souverainete du pays. Il etait incontestable qu'on ne pouvait pas maintenir ces forces militaires car elles n'etaient plus des forces unies ayant la mission de garantir la stabilite et la souverainete de l'Etat. Elles se constituaient plutot en gangs avides du pouvoir, en cliques de zenglendos et de massacreurs de la population. Cependant le gouvernement Lavalas devrait penser a la reconstruction des nouvelles forces armees appelees a servir dans le cadre d'un nouveau Etat. En reflechissant profondement on se rend compte qu'il faut prendre beaucoup de precautions en voulant mettre sur pied de nouvelles forces armees. Celles-ci ne sauraient etre efficaces que dans le cadre d'un Etat ou les institutions remplissent correctement leur role. Les 28 annees de dictature duvalieriste ont affaibli le role des institutions d'Etat. Apres le depart de Jean-Claude Duvalier la nation haitienne n'a pas reussi a creer un Etat ou toutes les institutions jouent pleinement leur role. La lutte pour la prise du pouvoir se manifeste entre des forces sociales ou politiques depourvues de toute preparation pour la prise du pouvoir. L'deologie de la prise du pouvoir par le coup d'Etat n'est pas exclue du psyche de certains secteurs politiques. Neanmoins cette situation n'exclut pas la creation d'une force militaire eduquee dans le but de defendre le pays contre des menaces ennemies et les interets de la nation haitienne.

Un pays qui a conquis son independance depuis 212 ans ne devrait pas embaucher des forces de securite etrangeres pour la securite de son president. Il ne devrait pas non plus demander le concours de forces armees etrangeres lorsque Guy Philippe entreprit des actions pour renverser le gouvernement democratiquement elu d'Aristide. Si le preident Aristide avait pense a mettre sur pied une force militaire lors de la dissolution des forces armees Guy Philippe n'aurait pas les mains libres pour destabiliser son gouvernement. Il n'aurait pas non plus essuye un Coup d'Etat. On se fait l'illusion de croire que meme les Etats imperialistes devraient nous aider sincerement a sortir le pays de son marasme . Cependant ils ne defendent que leurs interets. On comprend que le role des Nation-Unies serait de creer la solidarite entre les Etats et de proteger les Etats faibles contre la voracite des Etats imperialistes. Cependant c'est l'inverse que l'on constate les nations-unies defendent plutot les interets des Etats neo-colonialistes au detriment des Etats faibles et subjugues. Au lieu de repondre a la demande du president Aristide d'envoyer des contingents militaires pour empecher le coup d'Etat ils ont prefere y comploter pour debarquer par la suite en vue de remplir leur mission d'introduction du cholera, de viols, de crimes de toutes sortes.

De toute facon si le president Aristide avait pris la decision de creer une autre force militaire son gouvernement n'aurait pas essuye un coup d'Etat. Par consequent on n'aurait pas cette occupation militaire et honteuse de la MINUSTAH. Le pays ne se retrouverait pas dans cette instabilite et cette degradation constatees depuis l'arrivee de ces forces honnies. Cependait il ne faut pas se faire d'illusion qu'une force militaire suffit pour garantir la stabilite de L'Etat. Une revolution doit preceder la creation de cette force militaire  sinon on aurait une force armee a l'image des anciennes forces armees d'Haiti. L'occupation humiliante des forces militaires de l'ONU est la consequence de l'irresponsabilite des de toutes les composantes sociales et economiques du pays qui ont failli a leur tache de construire un Etat fort, solide et propere apres le depart de Jean-Claude Duvalier. Les consequences de cette irresponsabilite sont nombreuses. Les elites ne peuvent meme pas constituer des lois electorales pouvant elire des dirigeants valables. Au contraire elles creent des lois pour elire des trafiquants de droque, des inculpes pour blanciment d'argent au parlement et a la presidence de la republique. La moralite est totalement exclue des moeurs. Des gens dont le passe immoral est connu peuvent devenir senateur, depute, president, etc.

Le pays doit sortir de cette dependance etrangere honteuse ou les grandes puissances imperialistes ne contribuent pas a la creation d'un Etat independant, prospere et souverain. Elles vous humilient sous le couvert de l'application des principes democratiques et le respect des droits humains. On comprend que le pays a besoin de l'aide dans la situation ou il se trouve mais l'humilier dans ces conditions n'est pas humain. On ne prone pas le respect de la democratie et des droits humains en humiliant toute une nation. On peut aider en respectant la dignite des autres. La nation haitienne doit se debarasser de sa mentalite puerile pour adopter des manieres de penser responsables. Ces manieres doivent viser a notre independance totale et la creation d'un Etat capable de permettre a ses citoyens de vivre dans la dignite. Les couches sociales les plus conscientes de cette situation degradante et humiliante doivent se reveiller en vue de la mobilisation de la nation toute entiere vers la creaion de cet Etat.

mardi 28 mars 2017

La soumission quasi-totale de la societe haitienne a l'influence immorale d'un chanteur obscene promu president de la republique d'Haiti

La democratie est le pouvoir donne au peuple pour choisir ses dirigeants. Dans le but de conserver leur pouvoir les classes privilegiees influencent ce choix dans la mesure ou les classes defavorisees ne sont pas organisees. Dans une democratie bourgeoise les interets de celles-ci sont toujours meprises. La situation devient pire quand les tenants de cette democratie violent leurs propres regles.Le destin d'une nation peut etre compromis quand les elites politiques profitent de l'absence d'organisation au sein des classes progressistes en vue d'elire des dirigeants fascistes et immoraux. Depuis l'avenement de Michel Martelly au pouvoir la societe haitienne est soumise a l'influence immorale et anti-democratique d'un chanteur pervers. La societe haitienne n'a jamais fait de telles experiences meme dans les periodes de la dictature des Duvalier. Durant les cinq ans de Michel Martelly au pouvoir le pays est soumis a l'influence des elucubrations devergondees d'un chanteur anime du desir de reconstituer un public habitue a payer pour assister a ses spectacles malsains. Il entend meme etendre ce public aussi large que posible a de nouveaux adeptes. Ses intentions visent aussi a la suppression de la liberte de la presse dans ses tentatives d'avilissement de deux journalistes connus: Liliane Pierre-Paul et Jean Monard Metellus.

Beaucoup de scandales eurent lieu durant le gouvernement de Martelly. Des journalistes militants et critiques n'ont pas manque de mettre ces failles en evidence. Cependant Martelly a choisi d'attaquer  deux journalistes notoires. On pourrait bien se demander les raisons de ces attaques ciblees. Pourquoi Martelly a-t-il choisi de cibler Liliane Pierre-Paul et Jean-Monard? Est-ce en raison de leur notoriete et leur militance dans le milieu haitien? Ce sont des questions qui meritent bien une reponse. On pourrait aussi bien se demander le but ultime de l'ancien president "avadra" (qualificatif de Marvel Dandin, membre dirigeant de radio Kiskeya, en reponse aux dernieres invectives de Michel Martelly. La societe haitienne est habituee a ces attaques de Martelly a l'egard de ces deux journalistes. Cependant ces attaques ont connu une certaine ampleur a l'avenement au pouvoir du dauphin de  Martelly, Jovenel Moise.

Les episodes de ce feuilleton ont recommence au cours de la participation de Sweet Micky a deux emissions de radio Caraibes. Durant la premiere invitation du personnage il a ete recu en vedette comique et sa comedie-fatra consistait a debiter son flot d'invectives assorties de propos malsains a l'egard des deux journalistes cibles. Au cours de cette emission on a constate que Sweet Micky fut supporte dans ses exhibitions malsaines notamment par des femmes se trouvant au studio de la radio. Au cours d'une autre emission a cette meme radio on a pu visionner un Sweet Micky anime de claires intentions envers des journalistes auxquels il se porte rancunier. Il a intentionnellement ecarte son aspect comique et chosit deliberement de regler ses comptes avec la journaliste Liliane qu'il a reproche d'avoir critique son fils. Il a notamment mentione que son fils abandonnait sa maitrise dans une universite etrangere pour venir participer a son gouvernement. Ses messages visaient a denigrer la personalite de ces deux journalistes. Ses propos visaient surtout la journaliste Liliane Pierre-Paul dont il essayait de presenter comme une femme "de mauvaise vie". Quand a Jean Monard il le presentait comme quelqu'un qui touchait de l'argent du gouvernement tandis qu'il le critiquait. Michel Martelly reservait ses plus viles propos durant le carnaval des Cayes au cours desquels il s'est vu sur un char mimiquant d'etre journaliste donnant des nouvelles sur Liliane Pierre-Paul en debitant des propos malsains en citant tous les mots concernant le mot bois: bois-de-chene, bois verna, bois pin, etc. Ces expressions denotaient clairement l'image que le chanteur voulait depeindre a l'egard de Liliane Pierre-Paul. Au cours de la periode carnavalesque on l'a vu utiliser des propos vulgaires en s'adressant au president de la republique, Jovenel Moise, qui riait au lieu de montrer sa desapprobation a l'egard du spectacle malsain du chanteur pervers.

Mes impressions consistent d'abord a constater la legerete des ractions de certains secteurs sociaux en particulier ceux des droits humains et des milieux ecclesiastiques. On a l'impression que la societe haitienne s'est engouffree dans la derive et que seuls les secteurs corrompus et depraves en exercent le controle. Des secteurs sociaux notoires pour leur prise de position progressiste se sont montres demissionaires et complices de la deterioration de la situation du pays. Certains secteurs des droits humains n'ont emis qu'une simple declaration condamnant les exhibitions malsaines de Sweet Micky. Recemment RNDDH a non seulement condamne des actes sexuels perpetres a l'egard d'une fillette de 11 ans mais a pris des mesures en vue de faire justice concernant ce cas. Dans le cas de Martelly on a simplement contente de faire une simple declaration de condamnation. Ceci voudrait dire qu'en Haiti il y des personnages intouchables et qu'il faut attribuer a chaque poids sa mesure. Un citoyen a somme Michel Martelly de presenter des excuses sinon il va le poursuivre en justice pour outrage aux bonnes moeurs, Les 48 heures s'etaient ecoulees. Martelly n'a presente aucune excuse et cela s'arretait la. Il n'y a pas eu de poursuite. On voit bien dans quelle direction s'oriente le pays. Les secteurs retrogrades, corrompus, fascistes, immoraux, antidemocratiques controlent le pays depuis 2010. La societe haitienne croise les bras et laisse ces secteurs deployer leur controle. Certains secteurs soi-disant progressistes reagissent legerement tandis que la deterioration des valeurs morales est a son plus bas niveau au point ou Madame Fombrun, agee de 99 ans, lancait un cri d'alarme en vue de debarasser le pays de ces comportements immondes.
.
Le journal 4e fatras de Sweet Mickey

mardi 7 février 2017

Une analyse sur le cas de deux elus: l'un au Senat Guy Philippe et l'autre a la presidence Jovenel Moise

L'histoire d'Haiti est peuplee de dirigeants ayant contribue au sous-development d'Haiti. L'Etat devrait representer les interets d'une nation et permet a ses citoyens de se developper et de prosperer. Il devait representer un modele d'applications et de respect des valeurs porteuses d'un veritable progres de la societe humaine. Malheureusement l'Etat ne represente que les interets des classes privilegiees et ne se soucie guere de l'avancement des masses defavorisees. Ceux qui sont parvenus a la direction des affaires de l'Etat sont souvent mus par la satisfaction de leurs propres interets et celle des groupes privilegies auxquels ils sont associes. Ils puisent souvent dans des theories politiques retrogrades et des pratiques politiques malsaines pour accomplir leurs desseins egoistes. La politique ne devrait pas etre liee a des pratiques immorales et ne devrait pas etre la voie d'acces a la satisfaction de la soif de desirs personnels exageres, Elle ne devrait pas non plus etre le lieu de la subjugation des autres, d'acces aux privileges sociaux et economiques, et des moyens d'acces aux richesses illicites. La corruption des dirigeants politiques haitiens s'est acceleree a un rythme etourdissant. Elle derive des produits du materialisme: acquisition de luxueuses villas dans des quartiers huppes d'Haiti ou dans des pays etrangers, accumulation de comptes bancaires mirobolants, multiples voyages a l'etranger, etc. Un pays pauvre ne peut offrir ce luxe a une minorite corrompue alors que la majorite de ces ressortissants croupit dans la misere. La corruption politique, le traffic de la drogue deviennent les plus surs moyens de mener cette vie luxueuse. Aussi des dirigeants politiques haitiens, de hauts fonctionnaires de dans l'Etat ont-ils ete accuses, soupconnes de blanchiment et dee traffic de la drogue. Certains ont ete arretes arretes, juges et purge des peines aux Etats-Unis pour leurs forfaits La controverse existant a propos de ces dirigeants est que certains d'entre eux manifestent leurs intentions de faire du bien a la population en depit de leur participation a des activites immorales. Examinons le profil politique et moral d'un dirigeant de l'Etat et a la lumiere de ce profil le cas controverse de deux dirigeants elus actuels; Guy Philippe et Jovenel Moise.

Un dirigeant politique est un serviteur public et represente la nation. Il incarne les valeurs humaines et nationales necessaires a l'avancement de la societe du pays qu'il dirige. Un candidat appele appele a la tete d'un poste electif ou important doit avoir un comportement exemplaire dans les domaines de sa vie personnelle, familiale, sociale et professionelle. L'education permet a la societe humaine de survivre dignement. L'etre humain passe un bonne partie de sa vie a acquerir des valeurs le permettant de mener une bonne vie et de contribuer au bien-etre de la societe dans laquelle il evolue. Les adultes jouent un grand role dans l'education des jeunes par le role de transmission des valeirs et de modele qu'ils jouent dans la societe. Le comportement des couches sociales privilegiees et des classes politiques influence celui des autres classes moins privilegiees et de la societe dans son ensemble. L'avenir de celle-ci peut etre compromis par un modele defaillant des classes avancees et des elites politiques. Des couches saines des elites politiques, economiques, intellectuelles, religieuses, etc doivent emerger en vue de constituer un modele d'avancemet immateriel et materiel pour la societe haitienne. Malheureusement les elites haitiennes ont contribue au malheur d'Haiti pendant plus de deux siecles. Les dirigeants politiques se sont constitues en mauvais modele pour la societe haitienne. Le pillage des caisses de l'Etat n'est plus suffisant pour accomplir leur reve de materialisme luxueux. Les caisses de l'Etat etant videes par ces predateurs, il s'agit de se tourner vers des sources plus riches: le traffic de la drogue, le blanchiment d'argent, le kidnapping, etc.

Durant les cinq premieres annees de la decade 2010 les differents pouvoirs de l'Etat ont ete plus que jamais ete infestes de corrompus. Lors de l'arrestation de Clifford Brandt pour kidnapping ce dernier a nomme des individus de sa clique criminelle faisant partie de la famille de l'ex-president Martelly. Ce dernier lui-meme fut soupconne d'implication dans des activites louches. Si les proches de la famille presidentielle ont ete cites par un kidnappeur influent comme Clifford Brandt, dans un pays serieux la Justice devrait mener une investigation sur le president lui-meme. Des organisations de droits humains ont denonce a maintes reprises le parlement comme un repere de criminels. Au cours des recentes elections, des accusations pesant sur certains candidats ne pouvaient pas freiner leur accession a certains postes electifs, Les cas les plus remarquables sont ceux de Guy Philippe et de Jovenel Moise, Les deux ont manifeste leurs intentions pour faire du bien a la population mais ils ont ete accuses d'implication dans le traffic de la drogue et du blanchiment d'argent. Une accusation n'implique pas la culpabilite jusqu'a ce qu'un jugement soit prononce etablissant la culpabilite ou l'innocence. Cependant des candidats qui se respectent devraient etre blanchis de toute accusation avant de pretendre a etre des representants de la nation. la loi electorale devrait empecher a quelqu'un ayant un casier judiciaire en cours de se porter candidat car une fois elu les procedures judiciaires risquent de ne pas aboutir soit sous le pretexte d'immunite ou l'exercice d'influences politiques.

Guy Philippe semble beneficier d'une bonne preparation academique. A la fin de ces etudes secondaires il a etudie le Droit et les disciplines militaires en Equateur. De retour en Haiti il fut promu commissaire de Police. Guy Philippe fut plus connu comme etant l'auteur du coup d'Etat qui a renverse le president Jean Bertrand Aristide en 2004. Generalement les renversements et la prise de pouvoir sont pour le meilleur ou pour le pire. On peut renverser un pouvoir dans le but de le remplacer par un autre plus avance. Fidel Castro a renverse la dictature de Batista pour la remplacer par un regime revolutionnaire ayant produit des changements profonds et appreciables dans la societe cubaine. Chavez a participe au renversement d'un regime social-democrate en le remplacant par un regime socialiste ayant produit des transformations sociales au Venezuela. Apres le renversement du gouvernement d'Aristide Guy Philippe n'a accompli aucun exploit visant a une transformation politique, sociale et economique d'Haiti. Au contraire la situation d'Haiti s'est deterioree apres le coup d'Etat de 2004. Les consequences ont ete enormes pour le pays: le massacre de nombreux partisans de Fanmi lavalas et l'emprise des puissances etrangeres dans le pays. L'occupation honteuse du pays par la MINUSTAH, qui a apporte le cholera, les viols, etc, est la consequence du coup d'Etat de Guy Phillippe. Guy Phillipe a avoue qu'il n'est pas un revolutionnaire socialiste en depit de son admiration pour Fidel Castro et Chavez.

Guy Philippe fut accuse dans des attaques de commissariat dont la plus recente fut celle des Cayes. Son immunite comme candidat au senat a bloque des procedures legales a son endroit. On peut toujours se demander quel est le but de ces attaques de guerilla qu'il a entreprises. Guy Phillipe fut accuse de traffic de drogue et de blanchiment d'argent. Peu avant son investiture il fut capture par une unite specialisee de la police haitienne puis transfere a Miami pour etre juge. Guy Philippe a rallie certains groupes sociaux dans la Grande-Anse qui l'ont propulse comme senateur. Il s'est sans nul doute implante dans ce departement et a realise des projets qui lui ont rallie certains secteurs de la population. Guy Philippe peut-il projeter l'image d'un leader progressiste capable de creer des transformations sociales profondes dans la societe haitienne? En depit de ses capacites de leadership l'ayant valu d'etre elu senateur il est incapable de projeter une telle image. Il n'a pas lui-meme projete une telle image et semble se situer dans la lignee des politiciens de droite traditionnels. Il s'est allie au PHTK et a des partis de droite durant sa campagne pour les elections senatoriales. Ces partis n'ont rien fait pour sortir le pays de sa lethargie actuelle. Certains membres du PHTK ayant participe au gouvernement de Martelly ont ette accuses de corruption. Youri Latortue, ancien conseiller de l'ex-president Martelly et actuel president du senat a dresse un rapport epinglant de nombreux membres de ce gouvernement. Guy Phillipe s'est fait l'allie de ces derniers. Guy Philippe a promis comme senateur de combattre la corruption et de soustraire les forces de police haitenne du controle americain. Ceci lui donne un brin de nationalisme et de progressisme mais il fallait le voir a l'oeuvre pour voir s'il peut realiser ces objectifs. Les accusations de drogue et de blanchiment d'argent pesant sur Guy Phillipe, son alliance aux forces politiques retrogrades, ses mouvements de gurerilla ne revetant aucun aspect de progressisme revolutionnaire constituent des obstacles empechant a Guy Philippe de se projeter comme un leader politique different des autres.

Politiquement tout comme Guy Philippe Jovenel Moise se situe dans la meme lignee que son compagnon. D'ailleurs les deux ont ete vus ensemble durant les campagnes presidentielle et senatoriale. Si son appartenance politique traditionnelle ne peut le conferer une stature de leader progressiste, sa pretendue reussite dans les affaires est eclaboussee par ses demeles avec la Justice concernant des accusations de blanchiment d'argent. Jovenel Moise est inaugure aujourd'hui comme president peu apres que le Commissire du Gouvernement Danton Leger ait prononce un requisitoire suppletif sur son dossier de blanchiment d'argent. Des personnes additionelles y compris la femme de Jovenel Moise doivent etre entendues a ce sujet. Une fois installe comme president ce dossier ne pourrait-il pas etre classe sans suite? En effet on sait que le president et ses acolytes de l'executif ont le pouvoir de placer leurs pions dans l'appareil judiciaire en vue de bloquer l'aboutissement de cette affaire. On se souvient comment l'affaire de Sophia Martelly a ete bloquee sur le gouvernement de son mari. On se souvient egalement que le senat avait dresse un rapport impliquant Michel Martelly d'implication dans la mort du juge Serge Joseph travaillant sur le dossier de Sophia Martelly. Ce rapport devait aboutir a la destitution de Martelly. Cependant la chambre des Deputes ne s'etait pas ralliee a celle du senat en vue de s'eriger en Haute Cour de Justice pour prononcer la destitution de Martelly. Haiti connait encore a sa tete un dirigeant incapable de le sortir de sa situation terrible et dont l'image est ternie par des accusations de blanchiment d'argent.

Apres la parenthese de Jocelerme Privert Haiti entre encore dans une nouvelle ere de turbulences politiques. L'equipe de Martelly combattue vivement par des forces politiques revient au pouvoir. Cette equipe fut accusee de corruption concernant particulierement la dilapidation des fonds de Petro-Caribe. Cette accusation fut etoffee par un conseiller politique de Martelly, membre d'une commission au senat ayant redige le rapport de corruption. Le regime de Martelly revient apres une periode d'une annee avec son cortege de manifestations, de corruption, etc. La machine de Martelly est toujours en place. On a simplement change le chauffeur. Les prochains jours s'annoncent sombres. Les forces d'opposition a Tet Cale sont incapables d'offrir une alternative a la domination des forces de droite et de l'imperialisme etranger. N'est-il pas le moment pour que de nouvelles forces sociales s'organisent et s'erigent en de nouvelles forces progressistes revolutionnaires capables d'apporter des transformations politiques, economiques et sociales profondes pour le pays. Dans le cas ou le gouvernement de Jovenel Moise dure l'espace d'un matin on ne verra pas ces forces capables d'offrir l'alternative. L'avenement de ces forces necessite un travail d'education dans un contexte de deperrissement des valeurs humaines. Les fractions des elites, n'etant pas emportees par le courant du chambardement des valeurs philosophiques promotant la predominance du developpement humain sur les valeurs materielles, doivent s'organiser et entreprendre une campagne d'education aux valeurs du devellopement humain. Ces fractions progressistes doivent rallier les differentes composantes sociales a leur profit en vue de sortir le pays de sa situation deplorable.