vendredi 19 mai 2017

Quelless sont les causes de l'occupation d'Haiti par la MINUSTAH ?

Durant la premiere moitie du vingtieme siecle Haiti a connu une occupation militaire durant dix-neuf ans. Les causes de cette occupation decoulaient de l'irresponsabilite des elites dirigeantes du pays. Apres 28 ans de dictature des Duvalier la nation haitienne s'attendait a la jouissance de ses droits democratiques et a un avenir meilleur. Cependant ce reve fut compromis par l'incapacite des elites et des differentes couches sociales a garantir la stabilite politique et sociale. Les anciennes forces armees d'Haiti, les classes dominantes, les differentes institutions sociales et politiques ont tout fait pour rendre irrealisable le reve de prosperite du peuple Haitien.

De la fin de l'annee 1985 au debut de l'annee 1986 un soulevement populaire obligea le dictateur Jean-Claude Duvalier a partir pour l'exil. Avant son depart il a confie le pouvoir a un conseil de gouvernement compose de civils et de militaires. Les militaires n'ont pas tarde a exclure les civils en vue du controle total du pouvoir. Apres la disparition du conseil militaire le pouvoir fut dirige par Henry Namphy qui le passa a Lesly Francois Manigat a la suite d'elections interrompues dans le sang. Henry Namphy renversa Manigat par la suite pour reprendre le pouvoir. Les petits soldats des Forces armees d'Haiti sous le commandement du sergent Hebreu renversaient le gouvernement de Namphy pour transmettre le pouvoir a Prosper Avril. A la chute d'Avril le pouvoir revenait a Ertha Pascal Trouillot qui organisa les elections du 16 decembre 1990 a la suite desquelles Aristide devint president.

De la chute de Duvalier a la prise du pouvoir par Jean-Bertrand Aristide une effervescence politique se manifesta au niveau de certains intellectuels et politiciens haitiens dans la recherche d'une voie capable de sortir le pays de son instabilte politique. Certains intellectuels et politiciens optent pour une revolution souchee a la theorie louverturienne. Les grands tenors de la theorie louverturienne ont ete les disparus: le professeur Dr Rony Durand et l'ancien president Lesly Francois Manigat. On  parlait de la necessite d'une revolution mais celle-ci n'etait pas axee sur aucun plan et aucune theorie. Ceux qui parlaient de revolution ne voulaient pas effectivement son implantation. On theorisait sur les differentes ideologies politiques notamment le socialisme mais on ne s'entendait pas sur une theorie politique qui constituait les fondements de l'Etat d'apres Duvalier. La theorie louverturienne fut isolee du contexte revolutionnaire et devint un outil de prise du pouvoir. Lesly Manigat se targuait de conquerir le pouvoir des militaires grace a la theorie louverturienne. Loin d'etre un programme de strategies et de tactiques politiques la theorie louverturiene fut confondue a la theorie de la ruse ou de la theorie "metdam". Les maneuvres de la prise du pouvoir par Lesly Manigat fut assimilees a des manipulations rusees rapidement decelees par Henry Namphy qui a vite fait de reprendre son pouvoir.

Aristide fut elu democratiquement a la suite des elections du 16 decembre 1990 sans l'utilisation de la theorie louverturienne pour la conquete du pouvoir.  Cependant il fut considere comme un adepte de cette theorie. Les mauvaises utilisations de cette theorie allaient lui couter la perte du pouvoir en deux occassions. Ayant concu un programme compose de quelques elements de gouvernance, le pouvoir Lavalas n'a pas reussi a jeter les bases de la construction d'un Etat fort et independant. Appliquant la diplomatie etrangere du jeu avec les grandes puissances de la theorie louverturienne ces dernieres ont profite pour imposer leur politique et leurs dictats sur le pays. Ces manoueuvres  allaient aboutir a l'elimination des Forces Armees d'Haiti et des institutions garantes de la souverainete du pays. Il etait incontestable qu'on ne pouvait pas maintenir ces forces militaires car elles n'etaient plus des forces unies ayant la mission de garantir la stabilite et la souverainete de l'Etat. Elles se constituaient plutot en gangs avides du pouvoir, en cliques de zenglendos et de massacreurs de la population. Cependant le gouvernement Lavalas devrait penser a la reconstruction des nouvelles forces armees appelees a servir dans le cadre d'un nouveau Etat. En reflechissant profondement on se rend compte qu'il faut prendre beaucoup de precautions en voulant mettre sur pied de nouvelles forces armees. Celles-ci ne sauraient etre efficaces que dans le cadre d'un Etat ou les institutions remplissent correctement leur role. Les 28 annees de dictature duvalieriste ont affaibli le role des institutions d'Etat. Apres le depart de Jean-Claude Duvalier la nation haitienne n'a pas reussi a creer un Etat ou toutes les institutions jouent pleinement leur role. La lutte pour la prise du pouvoir se manifeste entre des forces sociales ou politiques depourvues de toute preparation pour la prise du pouvoir. L'deologie de la prise du pouvoir par le coup d'Etat n'est pas exclue du psyche de certains secteurs politiques. Neanmoins cette situation n'exclut pas la creation d'une force militaire eduquee dans le but de defendre le pays contre des menaces ennemies et les interets de la nation haitienne.

Un pays qui a conquis son independance depuis 212 ans ne devrait pas embaucher des forces de securite etrangeres pour la securite de son president. Il ne devrait pas non plus demander le concours de forces armees etrangeres lorsque Guy Philippe entreprit des actions pour renverser le gouvernement democratiquement elu d'Aristide. Si le preident Aristide avait pense a mettre sur pied une force militaire lors de la dissolution des forces armees Guy Philippe n'aurait pas les mains libres pour destabiliser son gouvernement. Il n'aurait pas non plus essuye un Coup d'Etat. On se fait l'illusion de croire que meme les Etats imperialistes devraient nous aider sincerement a sortir le pays de son marasme . Cependant ils ne defendent que leurs interets. On comprend que le role des Nation-Unies serait de creer la solidarite entre les Etats et de proteger les Etats faibles contre la voracite des Etats imperialistes. Cependant c'est l'inverse que l'on constate les nations-unies defendent plutot les interets des Etats neo-colonialistes au detriment des Etats faibles et subjugues. Au lieu de repondre a la demande du president Aristide d'envoyer des contingents militaires pour empecher le coup d'Etat ils ont prefere y comploter pour debarquer par la suite en vue de remplir leur mission d'introduction du cholera, de viols, de crimes de toutes sortes.

De toute facon si le president Aristide avait pris la decision de creer une autre force militaire son gouvernement n'aurait pas essuye un coup d'Etat. Par consequent on n'aurait pas cette occupation militaire et honteuse de la MINUSTAH. Le pays ne se retrouverait pas dans cette instabilite et cette degradation constatees depuis l'arrivee de ces forces honnies. Cependait il ne faut pas se faire d'illusion qu'une force militaire suffit pour garantir la stabilite de L'Etat. Une revolution doit preceder la creation de cette force militaire  sinon on aurait une force armee a l'image des anciennes forces armees d'Haiti. L'occupation humiliante des forces militaires de l'ONU est la consequence de l'irresponsabilite des de toutes les composantes sociales et economiques du pays qui ont failli a leur tache de construire un Etat fort, solide et propere apres le depart de Jean-Claude Duvalier. Les consequences de cette irresponsabilite sont nombreuses. Les elites ne peuvent meme pas constituer des lois electorales pouvant elire des dirigeants valables. Au contraire elles creent des lois pour elire des trafiquants de droque, des inculpes pour blanciment d'argent au parlement et a la presidence de la republique. La moralite est totalement exclue des moeurs. Des gens dont le passe immoral est connu peuvent devenir senateur, depute, president, etc.

Le pays doit sortir de cette dependance etrangere honteuse ou les grandes puissances imperialistes ne contribuent pas a la creation d'un Etat independant, prospere et souverain. Elles vous humilient sous le couvert de l'application des principes democratiques et le respect des droits humains. On comprend que le pays a besoin de l'aide dans la situation ou il se trouve mais l'humilier dans ces conditions n'est pas humain. On ne prone pas le respect de la democratie et des droits humains en humiliant toute une nation. On peut aider en respectant la dignite des autres. La nation haitienne doit se debarasser de sa mentalite puerile pour adopter des manieres de penser responsables. Ces manieres doivent viser a notre independance totale et la creation d'un Etat capable de permettre a ses citoyens de vivre dans la dignite. Les couches sociales les plus conscientes de cette situation degradante et humiliante doivent se reveiller en vue de la mobilisation de la nation toute entiere vers la creaion de cet Etat.