lundi 29 juillet 2013

Les suites de la mort du juge Jean Serge Joseph

La mort du juge Jean Serge Joseph continue d'occuper la premiere place de l'actualite politique haitienne. Les actions du gouvernement en vue de clore le dossier vont bon train. La plus spectaculaire est la tentative d'arrestation de l'avocat Me Andre Michel a son cabinet. Le mandat d'arrestation a ete emis au palais national. Je n'aurais jamais cru malgre tous les efforts pour etablir la democraie en Haiti que l'Etat soit si resistant aux structures "democratiques". Pour moi l'un des signes importants de l'existence d'une democratie en Haiti serait l'elimination de la brutalite physique sur les citoyens arretes par la police. Cependant cette pratique continue de survivre a grande echelle dans l'appareil d'Etat. Cette democratie occidentale en fait est un leurre du fait que meme dans les pays createurs de cette democratie les libertes citoyennes sont violees. Mais en Haiti on peut dire que les violations sont plus systematiques. Mais revenons a la tentative d'arrestation de Maitre Andre Michel.Un mandat emis au palais national? Existe-t-il un tribunal au palais national. Quel est le contenu de ce mandat? Quels sont les chefs d'accusation emis a l'endroit de l'avocat militant? Quand Duvalier arretait les opposants politiques il y avait toujours un motif d'accusation: complot contre la surete de l'Etat, camoquin, etc. Pour Martelly quel est le chef d'accusation? En bon duvalieriste peut-il evoquer le principe de complot contre la surete de l'Etat? Un avocat plaidant contre la famille presidentielle pour usurpation de titres et corruption peut-il etre accuse de complot contre la surete de l'Etat? Au contraire la cause de l'avocat Me Andre Michel est une cause pour la surete de l'Etat et non un complot pour sa surete.

D'apres les resultats de l'autopsie du cadavre du juge decede pratiquee au Canada le juge aurait ete empoisonne, ce qui confirme la these du senateur Moise Jean-Charles. D'apres les declarations du grand frere du juge il semblerait que l'affaire ne va pas s'arreter la c'est-a-dire que la famille chercherait a obtenir justice pour le juge decede. Donc Martelly ferait bien de se defouler dans son carnaval des fleurs car si les choses devraient se faire serieusement il ferait face a de de nombreuses difficultes. Suivant l'ampleur de la situation il pourrait ne pas disposer d'une grande marge de manoeuvres pour sortir de ce petrin dans la mesure ou les enquetes de la chambre basse et du senat revelent sa culpabilite dans cette affaire.

Les deux chambres ont ouvert une enquete qui semblerait va bon train et tres discrete comme c'est le cas pour les enquetes precedentes. Va-t-on assister au meme theatre que ce parlement pratiquait concernant les enquetes precedentes? Pour le moment il n'est que d'attendre pour voir si ces parlementaires vont relever leur tete devant la nation a un moment le bruit court tres fort d'une eventuelle dissolution de ce parlement. N'ayant plus d'interets a defendre s'ils estiment certain qu'a partir de Janvier 2014 ce parlement ne va plus exister il se pourrait que la seule carte de leur survivance serait de publier les resultats de l'enquete qui amenerait le Senat a s'eriger en Haute Cour de Justice pour une eventuelle mise en accusation du president Martelly. Apres bal canaval tambou lou.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire